Police

  • Surfons Tranquille: Cybercriminalité, les tendances 2018

    Surfons Tranquille: Cybercriminalité, les tendances 2018

    En ce début d’année, les laboratoires de sécurité, spécialisés dans le numérique, nous informent de ce que pourrait être les tendances de la cybercriminalité. Et en prenant notamment connaissance des prévisions du laboratoire Trend Micro, on apprend qu’il s’attend à une évolution des ransomware que l’on traduira en français par logiciel rançonneur. Une fois entré sur votre machine ou dans les serveurs d’une entreprise, le virus  va crypter les données, les rendant ainsi inaccessibles. Et une rançon sera alors demandée. 

    Pour être certains d’atteindre leur cible, le laboratoire se dit convaincu que les cyber-criminels vont se donner le temps de se documenter au sujet de l’entreprise qu’ils vont viser. 
    Mais il prédit aussi que les auteurs de ces attaques vont de plus en plus profiter des vulnérabilités connues qui, dans les entreprises, ne sont pas toujours comblées. 

    En se documentant au sujet de ces brèches, les cyber-criminels pourront  trouver le meilleur moyen d’accéder et de bloquer le système qu’ils auront pris pour cible. 
    Le laboratoire Trend insiste donc pour que les entreprises mettent en place des processus de correction rapide et surtout qu’elles veillent à la sensibilisation des membres du personnel. 
    Autres source d’inquiétude pour 2018, la fragilité des objets connectés en terme de sécurité. De plus en plus d’entreprises et de particuliers en font usage et offrent du coup une surface d’attaque beaucoup plus vaste. 

    Le laboratoire Kaspersky rejoint Trend Micro pour confirmer cette augmentation des attaques informatiques s’appuyant sur ces objets. 
    Et Kaspersky insiste particulièrement sur les objets de l’environnement médical dont les failles pourraient permettre l’accès aux données des patients qui peuvent avoir beaucoup de valeur sur le marché noir. 
    Les deux laboratoires se rejoignent également en mettant en avant la nécessité d’une collaboration accrue avec les fabricants de ces outils afin d’améliorer leur sécurité. 

    A notre niveau, si nous utilisons des objets connectés, ils nous invitent à être également particulièrement vigilants aux failles qui pourraient être signalées dans les système d’exploitation. Nous devrons vraiment avoir le réflexe de vérifier régulièrement la présence de mises à jour. 

  • Votre commissariat

    Aywaille

    Avenue de la Libération 2
    4920 Aywaille

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Fermeture des postes de police les dimanches et jours fériés

    Pour rappel, tous les postes de police de notre zone sont fermés les dimanches et jours fériés.