Economie

  • Les prix du diesel et du mazout remontent. Faite le plein aujourd'hui encore!

    Résultat de recherche d'images pour "Après avoir bénéficié d'une période de baisse des prix due à la situation sur les marchés, la hausse récente du cours du brut couplée à un dollar qui reste globalement plus fort que l'euro entraîne une nouvelle augmentation des prix.  Ainsi, ce samedi 24 février, les augmentations seront les suivantes : - diesel : 2,4 centimes de plus par litre; - le mazout de chauffage Extra : environ 2,6 centimes de plus par litre; - le mazout de chauffage 50S : environ 2,7 centimes de plus par litre."

    Après avoir bénéficié d'une période de baisse des prix due à la situation sur les marchés, la hausse récente du cours du brut couplée à un dollar qui reste globalement plus fort que l'euro entraîne une nouvelle augmentation des prix.

    Ainsi, ce samedi 24 février, les augmentations seront les suivantes :
    diesel : 2,4 centimes de plus par litre;
    - le mazout de chauffage Extra : environ 2,6 centimes de plus par litre;
    - le mazout de chauffage 50S : environ 2,7 centimes de plus par litre.

  • Prix à la pompe : toujours à la baisse

    Résultat de recherche d'images pour "prix à la pompe"

    Si on ne prévoit pas de nouvelle baisse des prix à la pompe à court terme, les prix des carburants restent favorables aux consommateurs même si le brut à enregistré une remontée cette dernière semaine. 

    Les prix restent globalement inférieurs aux prix payés il y a une semaine, un mois ou même un an. Si ce n'est le prix du diesel qui se voit appliquer une fiscalité plus lourde et est inéluctablement voué à augmenter dans la durée.

    source: carbu.com

  • Rapprochement entre Resa et Ores: les Liégeois risquent de payer plus cher leur énergie

    Le gestionnaire du réseau de distribution (GRD) d’électricité et de gaz en province de Liège, Resa, va sortir du groupe Nethys. C’est ce qu’a décidé lundi le conseil d’administration de Finanpart, filiale intermédiaire entre...

    source Today

  • Prix à la consommation

    L'inflation recule de 2,13 % à 1,71 %

    Indice des prix à la consommation de janvier 2018

    • L'inflation est en recul de 2,13 % à 1,71 % en janvier.
    • L’indice des prix à la consommation a progressé ce mois de 0,31 point, soit de 0,29%.
    • L’inflation sur la base de l’indice santé accuse une baisse, passant de 2,02% à 1,64%.
    • L’indice santé lissé s'établissait, quant à lui, à 103,93 points en janvier.
    • La baisse de l'inflation est due principalement à la diminution de la cotisation du Fonds énergie en Flandre.
    • En janvier, les principales augmentations de prix ont concerné le gaz naturel, les carburants, les eaux minérales, les boissons gazeuses et les jus, la cotisation d'assurance complémentaire contre la maladie, les boissons alcoolisées, les villages de vacances et les légumes. L'électricité, les chambres d'hôtel et les voyages à l'étranger ont, par contre, exercé un effet baissier sur l'inflation.

    L’indice des prix à la consommation de janvier 2018 s’établit à 106,06 points. L’indice augmente de 0,31 point. L'inflation est en recul de 2,13% à 1,71%. L’indice santé a augmenté de 0,22 point pour atteindre 106,37 points. L’inflation calculée sur la base de l’indice santé est en repli, passant de 2,02% à 1,64%. Les principales augmentations de prix ont concerné le gaz naturel, les carburants, les eaux minérales, les boissons gazeuses et les jus, la cotisation d'assurance complémentaire contre la maladie, les boissons alcoolisées, les villages de vacances et les légumes. Les baisses des prix de l'électricité, des chambres d'hôtel et des voyages à l'étranger principalement ont compensé ces hausses de prix.

    En janvier 2018, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 0,31 point, soit de 0,29%, et s’élève désormais à 106,06 points contre 105,75 points en décembre 2017 (2013=100).

  • Essence 95, Les stations service les moins chères

    Autour de Chaudfontaine